Protections

Protéger  le  patient

T

Texte à venir

Protéger  le  soignant 

N

ous avons parlé, dans le chapitre précédent, des différentes causes de blocage du mouvement interne, et spécialement des causes émotionnelles, les plus fréquentes, qui peuvent toucher tant le patient que le soignant.

Ces blocages permettent de constater les effets concrets d’une relation sur notre équilibre physique et énergétique. D’où il découle que le soignant doit savoir se protéger et se nettoyer des effets potentiellement néfastes de la relation de soin.

Le travail interne

Faire un travail interne est le plus sûr moyen de s’équilibrer afin de travailler dans un esprit de paix, sans recherche de pouvoir, et d’établir ainsi la relation de soin autour d’un point neutre. J’appelle travail interne toute pratique globale qui engage corps et esprit dans la connaissance de soi.

En voici quelques exemples non exhaustifs :

  • Taï Chi Chuan

  • Qi Gong

  • Yoga

  • Méditation

Outils de protection

Même si la meilleure protection reste le travail interne qui assure à la fois la préparation et le nettoyage, on peut utiliser une large palette d’outils complémentaires. Ils devront être choisis en connaissance de cause, c’est-à-dire non par imitation ou croyance, mais parce qu’ils nous apportent un plus énergétique que nous aurons pu vérifier nous-même.

Exemples :

  • Bougie

  • Encens

  • Huiles essentielles

  • Pierre (exemple : labradorite)

  • Plantes

  • ...

Outils de nettoyage

  • Lavage des mains

  • Mains dans la terre

  • Bol tibétain

  • ...

 

Gérer les cookies

Ce site utilise des cookies nécessaires à son fonctionnement, ils permettent de fluidifier son fonctionnement par exemple en mémorisant les données de connexion, la langue que vous avez choisie ou la validation de ce message.